L’équilibre

Equilibre

La première nuit on s’emboîte
Puis transpirants on se décolle
Dos à dos comme une longue caresse
Qui lentement se dérobe
La millième nuit on suffoque
Besoin d’air et besoin d’espace
Nos pieds persistent puisqu’ils se touchent
Puis l’on s’évite puisqu’on se lasse
On rêve d’un goût inconnu dans la bouche
La nostalgie ne fait plus effet
C’est une pilule qui nous étouffe
Puis il y a cette femme qui tourne autour
Qui fait sa danse qui sème le doute
Et qui l’arrose de ses sourires
Mon dieu que la sensation est douce

L’équilibre est fragile
Quand on navigue entre les rives
Je commence, tu termines
L’orage nous tient
Immobile
Elle appuie là où ça fait mal
Jusqu’à ce que je craque
Jusqu’à ce que mes valeurs s’effondrent
Et que je passe à l’acte
Alors calmement tout explose
Il y aura l’avant et l’après
Comme une dose d’adrénaline
Sulfureusement injecté
Et puis je rentre tous les soir
Chaque fois un peu plus tard
Avant chaque baiser c’est la douche
Pour se dire bonjour et bonsoir
J’ai l’impression de devenir fou
C’est l’arythmie dans le myocarde
Est-ce que je perds pied
Est-ce que c’est bien la fin de notre histoire

Cette nuit tu n’as pas dormi

Je t’ai retrouvée dans le noir
Les yeux gonflés par le mépris
Par la tristesse et par la rage
La voix cassée par les larmes
Tu veux connaître tous les détails
Ou, quand, comment
Et ce qu’elle a de plus que toi
Comme un enfant désemparé
J’essaie de te prendre dans mes bras
Mais la porte claque
Ma vie vient juste de voler en éclat
Et le silence me tabasse
Quand je n’entends plus ta voix
J’essaie de prendre la mesure
De l’étendue des dégâts
Mais c’est trop tard

On me dit que tu vas bien
Que tu as refait ta vie
Et qu’il n’est pas du tout comme moi
Qu’il ne te fera jamais souffrir
Mais moi je n’vais pas bien
Moi je n’ai pas refait ma vie
Je me retrouve juste comme un con
Dans une mauvaise comédie romantique
A écouter nos chansons
A regarder nos vieux films
Jusqu’à connaître par coeur
Les premières lettres qu’on s’est écrites
Mais quand l’amour est trop fort
Il ne veux pas qu’on se défile
Et je te retrouve devant ma porte
Avec tes deux petites valises
La première nuit on s’emboîte
Puis transpirants on se décolle
Dos à dos comme une longue caresse
Qui lentement se dérobe
La millième nuit on suffoque
Besoin d’air et besoin d’espace
Et j’ai l’impression que chaque soir
C’est toi qui rentres un peu plus tard

KYO-L’équilibre

The Magic of Light

You are going to spend many days looking at light, and you should think about what it is. Light is quite interesting.

Finding the Light
Photo was Taken in Hong Kong at the Causebay way Station.Backing from Tian Tan Buddha.

BeFunky_IMG_3644.jpg
Photo was taken at Paris Charles de Guaule.

It is one of those things Albert Einstein wondered about and never found the answer to. When he had figured out the relativity theory as a relatively young man, he stated that he would spend the rest of his life understanding what light is.

When you walk about and look for magic light you may spend some time philosophizing about if light is a wavelengh, particles, a life form or something else?

What makes somebody beautiful?

What makes someone beautiful is that they appreciate the beauty in other people without any jealousy or mimicry.

A beautiful person can look at you and they actually see you, accept you and recognize the beauty and the divine in you, which is what makes them beautiful.
Their presence and ability to be with you makes them beautiful.
Their ability to be alive in that moment and appreciate what they’re seeing and sensing makes them beautiful.

Postcard From Phang Nga

Située sur la mer d’Andaman, la baie de Phang Nga est une des merveilles naturelles de la Thaïlande. On y retrouve un très grand nombre de pitons calcaires, la plupart recouverts de végétation. Les plus grands peuvent atteindre plus de 70 mètres. Comme la base de ces stalactites de mer a été rongée par l’eau, on a souvent l’impression qu’ils sont en forme de cônes. On y retrouve également plusieurs grottes, naturellement creusées par l’eau. Ce site unique au monde a été utilisé dans un des films de James Bond, L’Homme au pistolet d’or (1974). Au tout début de la baie de Phang Nga on retrouve une forêt de mangrove. Dans les livres d’histoire, on indique que cet endroit était jadis infesté de gavials, les plus grands crocodiles du monde.

Little Talks

Little Talks

I don’t like walking around this old and empty house
So hold my hand, I’ll walk with you, my dear
The stairs creak as you sleep, it’s keeping me awake
The stairs creak as I sleep, it’s keeping me awake
It’s the house telling you to close your eyes

And some days I can’t even trust myself
It’s killing me to see you this way

‘Cause though the truth may vary
This ship will carry our bodies safe to shore

There’s an old voice in my head that’s holding me back
Well tell her that I miss our little talks
Soon it will be over and buried with our past
We used to play outside when we were young
And full of life and full of love.

Some days I don’t know if I am wrong or right
Some days I feel like I’m wrong when I’m right
Your mind is playing tricks on you, my dear

‘Cause though the truth may vary
This ship will carry our bodies safe to shore

Don’t listen to a word I say
The screams all sound the same
Though the truth may vary
This ship will carry our bodies safe to shore

You’re gone, gone, gone away
I watched you disappear
All that’s left is the ghost of you.
Now we’re torn, torn, torn apart,
There’s nothing we can do
Just let me go we’ll meet again soon
Now wait, wait, wait for me
Please hang around
I’ll see you when I fall asleep

Don’t listen to a word I say
The screams all sound the same
Though the truth may vary
This ship will carry our bodies safe to shore

Don’t listen to a word I say
The screams all sound the same
Though the truth may vary
This ship will carry our bodies safe to shore

Though the truth may vary
This ship will carry our bodies safe to shore

Though the truth may vary
This ship will carry our bodies safe to shore